_DSC2320 sans fils.jpg
S'il existe pour l'homme une morale naturelle, il en découle immédiatement que dissocier l'enfant de l'amour est une erreur de méthode : d'où l'abstinence du célibat chaste et la fidélité du mariage heureux.
Et si la monogamie confère au mari la prérogative d'être seul habilité à s'unir à son épouse, alors :
- la contraception, qui est faire l'amour sans enfant
- la fécondation in-vitro, qui est faire l'enfant sans faire l'amour
- l'avortement, qui est défaire l'enfant,
- et la pornographie, qui est défaire l'amour
ne sont pas en accord avec la dignité de notre nature.
Pr. Jérôme Lejeune

Abonnez-vous pour recevoir des

mises à jour et la lettre d'informations

Félicitations ! Vous êtes abonné